L’occlusion dentaire s’explique par la manière dont les arcades dentaires se rencontrent lors de la mastication. Normalement, les dents supérieures doivent être à l’extérieur des dents inférieurs et les dents antérieures doivent se toucher tout en guidant la mâchoire du bas lors des mouvements. Les dents postérieures doivent également se toucher à la fin de la fermeture de la mâchoire. Si vos dents ne sont pas comme ça, il se peut que vous souffriez d’une malocclusion ou d’un trouble de l’occlusion.

Les causes du trouble de l’occlusion dentaire

Si vous n’avez pas une occlusion dentaire normale, c’est que vous souffrez d’une malocclusion. On entend par trouble de l’occlusion la répartition anormale des contacts lors des mouvements de la mâchoire inférieure. Vous avez une mauvaise occlusion quand vos dents antérieures ne protègent pas les dents postérieures lors des mouvements en avant, à gauche ou à droite.

Quant aux dents postérieures, elles se touchent lors des mouvements de la mandibule. Cela entraine des interférences qui s’avèrent très néfastes pour les dents et les articulations temporo-mandibulaires. Le trouble de l’occlusion dentaire est causé par les malpositions dentaires, les béances antérieures, les pertes dentaires non remplacées, mais aussi par les pertes importantes des dents postérieures.

Conséquences d’un trouble de l’occlusion dentaire

Consultez votre dentiste si vous rencontrez un problème d’occlusion dentaire. Ce type de trouble ne doit pas être pris à la légère du fait qu’il peut engendrer des déséquilibres importants au niveau de l’ensemble du corps humain et surtout de la sphère oro-faciale. Au niveau des dents, le trouble est dû à des fractures dentaires ou des prothèses, à une facette d’abrasion ou encore à une usure importante. Au niveau du parodonte, il est provoqué par la mobilité dentaire aggravée ou l’aggravation des poches parodontales. Au niveau de l’articulation et du corps, le trouble de l’occlusion dentaire peut engendrer une arthrose, une luxation, un trouble de la posture, des douleurs dorsales ou lombaires. Plus le trouble de l’occlusion dentaire est traité à temps, plus il est plus facile de le traiter.

Traitement du trouble de l’occlusion dentaire

Le traitement du trouble de l’occlusion dentaire dépend de ses causes et de son importance. Pour cela, il faut faire un diagnostic des troubles et une analyse de l’occlusion. Les traitements possibles pour traiter une malocclusion sont la prothèse, l’orthodontie et l’équilibration occlusale. Cette dernière est recommandée en cas d’interférences. Elle consiste à réaliser des meulages sélectifs de certaines dents.

Quant à l’orthodontie, elle est prescrite dans les cas sévères. Elle consiste à l’utilisation de bagues pour corriger les problèmes. La prothèse est le traitement idéal pour corriger les malpositions dentaires. Elle consiste à couronner certaines dents. Pour que le problème ne s’aggrave pas, il est donc fortement conseillé de consulter votre dentiste. A noter que les troubles de l’occlusion ne doivent pas tous être traités. C’est à votre dentiste de voir si votre cas requiert un traitement ou pas.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.